En hiver, comment faire le plein de vitamine D ?

Catégorie : Actualités

vitamine_d

vitamine_d

La vitamine D, surnommée vitamine du soleil est un allié de notre santé : stimulation de notre système immunitaire, prévention de certaines maladies cardio-vasculaires et de certains cancers, etc.
Mais 8 français sur 10 en manqueraient ! Comment faire le plain de vitamine D même en hiver ?

Qu’est ce que la vitamine D ?
C’est une vitamine liposoluble (soluble dans les graisses / lipides). C’est une hormone retrouvée dans l’alimentation et synthétisée dans l’organisme humain à partir d’un dérivé du cholestérol sous l’action des rayonnements UVB (lumière).
La vitamine D joue plusieurs rôles au sein de l’organisme. Toutefois, ses principales fonctions s’exercent sur la santé des os. En effet, la vitamine D permet l’absorption du calcium et du phosphore, assurant ainsi une santé osseuse optimale. Un apport adéquat en vitamine D permet donc de diminuer les risques d’ostéoporose, d’ostéomalacie et de toute maladie associée à une déminéralisation osseuse. 
Parmi ses autres fonctions, la vitamine D agit en tant qu’hormone en jouant un rôle global dans la santé, et ce, à plusieurs niveaux : anti-infectieux, anti-inflammatoire, anti-tumoral, cardio-protecteur. 

Où trouve-t-on la vitamine D ?
Le soleil
 : Les rayons UVB du soleil produisent de la vitamine D à la surface de notre peau. Une exposition sécuritaire au soleil permet à elle seule de couvrir plus de 90 % de nos besoins en vitamine D. Mais en hiver l’exposition est insuffisante pour combler nos besoins en vitamine D.
L’alimentation : Malheureusement il n’y a que peu de source alimentaire contenant de la vitamine D, on la retrouve dans la chaire des poissons gras (Saumon, hareng, truite d’élevage etc.), certaines huiles de foie de poisson, et les œufs de poules ayant ingéré de la vitamine D. Certains aliments sont enrichis en vitamine D comme le lait, la margarine, certains céréales (quand c’est le cas cela est notifié sur l’emballage). Consommer ces aliments permet de satisfaire ses besoins en vitamine D durant les mois d’hiver.
Les compléments alimentaires : à l’arrivée du printemps votre corps est en carence de vitamine D car la vitamine D accumulée lors de l’été dernier s’est épuisée. La vitamine D est disponible sans ordonnance sous forme de compléments alimentaires, vous pouvez donc faire une cure en demandant conseil à votre pharmacien. Privilégiez la vitamine D3 parce que c’est celle que l’organisme humain produit spontanément en réponse à l’exposition de la peau au soleil.

Sources :
Extenso (centre de référence sur la nutrition de l’université de Montréal)
www.psychologie.com

 

Article publié le 20/11/2014
Commentaires

J'accepte de recevoir par mail les offres et nouveautés les offres de la station thermale de La Roche Posay*    Oui   Non

*

* champs obligatoires