Cancer & sexualité

Catégorie : Actualités

sexualite et cancer

sexualite et cancer

La sexualité est une partie très importante de la vie de chacun, cette sphère intime se voit bouleversée par le cancer, il faut alors faire face à des problèmes limitant l’épanouissement de la vie sexuelle. Le retour à une vie sexuelle épanouie est il possible ? C’est un sujet très peu évoqué entre le patient et son médecin, car conscient de la peur que suscite l’annonce d’un cancer il préfère concentrer son message sur le traitement.
Les différents facteurs
L’anxiété, la dépression sont des sentiments normaux suite à un cancer. Ils peuvent être causés par le diagnostic, liés au traitement ou à la crainte d’une rechute.
L’état psychologie est très important, la fatigue physique ou morale joue beaucoup sur l’envie de faire l’amour.
Il est parfaitement compréhensible qu’une personne ne soit plus intéressée par la sexualité quand il y a par ailleurs une menace sur la vie elle-même.
Les traitements anticancéreux cause l’apparition d’une sécheresse vaginale ce qui peut entrainer une baisse importante de la libido.
Le rapport à son corps peut être également modifié, parfois directement dans la sphère sexuelle, comme lors de l’ablation d’un sein, de la perte de ses cheveux.
Dans la sexualité il est important de savoir lâcher prise or cela devient difficile quand on est mal à l’aise avec son corps ou quand on craint le regard du partenaire ou les possibles caresses douloureuses.
La douleur au moment des rapports sexuels est l’une des plaintes les plus fréquemment évoquées par les femmes. Elle peut être sur toute une partie du corps y compris les zones génitales. Elle est principalement due à la sécheresse vaginale. La lubrification vaginale ne devient maximale qu’après une phase d’excitation, un rapport sera alors d’autant moins douloureux si la phase d’excitation est longue.
Sachez que la plupart des femmes ayant connu un orgasme avant le traitement l’atteindront après.
Certes durant la maladie ce n’est pas à ce que l’on pense mais plutôt la question de la vie sexuelle sera abordée, aussi bien avec son médecin qu’avec son compagnon, et plus le retour à la sexualité se fera en douceur.
Un traitement
Il n’existe pas de solution toute prête. Chaque personne réagit différemment, mais des astuces et des solutions  pourront vous aider à surmonter cette étape.
Des traitements médicaux peuvent diminuer les effets secondaires de la maladie et de ses traitements, pour lutter contre les irritations ou inflammations causées par une irradiation par exemple. Parlez-en à votre médecin pour trouver le traitement qui vous conviendra le mieux.
Il faut aussi accepter l’idée d’utiliser des gels, lubrifiants pour lutter contre la sécheresse vaginale  (la vaseline n’est pas recommandée, car elle favorise les infections vaginales)
Le dialogue :
Le dialogue dans un couple est primordial, il faut communiquer et partager à votre partenaire votre ressenti, il pourra alors mieux vous comprendre et vous pourrez avancer à deux. Le partenaire joue un rôle essentiel dans le réapprentissage de la séxualité, pour faire l’amour il faut être deux.
Le couple doit prendre conscience des modifications physiques et psychologiques, cela permet une réassurance quant au pouvoir de séduction et de dissiper toutes gênes éventuelles
Prise en charge émotionnelle / relaxation :
Des exercices de relaxation peuvent diminuer la tension nerveuse. Vous pouvez soit les pratiquez seul, avec votre conjoint ou vous faire aider par un professionnel (sophrologue, acuponcteur, psychologue, sexologue, médecin).
Une vie sexuelle est possible après le traitement d’un cancer.
La confiance réciproque et des sentiments forts favorisent l’entente entre les partenaires et sont une clé à la reprise de la sexualité.
Sources :
www.ligue-cancer.net/
www.thermes-larocheposay.fr
Article publié le 28/06/2012
Commentaires

J'accepte de recevoir par mail les offres et nouveautés les offres de la station thermale de La Roche Posay*    Oui   Non

*

* champs obligatoires