Les allergies de l’été

Catégorie : Actualités

allergies, été, piqure, aliment,

allergies, été, piqure, aliment,

Avec les beaux jours et les sorties en plein air, les allergies sont de retour.

Au printemps le pollen est l’un des facteurs causant le plus fréquemment des allergies, on parle de rhinite allergique ou de rhume des foins.
Mais le pollen n’est pas le seul facteur allergique durant l’été. En effet les fruits, les piqûres d’insectes ou bien le soleil peuvent être allergènes.

Le soleil

L’allergie au soleil ou «lucite estivale» est une affection de plus en plus répandue. Chaque été 10% des Français en seraient victime, principalement les femmes entre 15 et 35 ans (9 femmes pour 1 homme).
L’allergie peut se manifester durant la première exposition solaire intense et prolongée, ou après plusieurs expositions. Surviennent généralement des petits boutons accompagnés de démangeaisons. L’éruption dure 5 à 6 jours, les boutons disparaissent spontanément à condition de rester à l’ombre.
Quand on fait une allergie au soleil, il y a un risque de récidive aux prochaines vacances, l’éruption est alors plus importante et dure plus longtemps. En effet avec le temps et le nombre d’expositions la sensibilité au soleil augmente.
De plus en plus de personnes sont allergiques au soleil pour 2 raisons
:
– La mode du bronzage, qui fait que l’on s’expose de plus en plus souvent et intensément au soleil
– La crème solaire, en effet celle-ci incite à s’exposer plus longtemps et elle ne filtre que les UVB (qui sont responsables des coups de soleil). Or la lucite estivale est provoquée par les UVA, il faut donc avoir recours à des crèmes solaires spécifiques qui protègent à la fois des UVB et des UVA.
Certains médicaments
Si vous prenez des médicaments il est impératif avant de s’exposer de vérifier s’il s’agit d’un médicament dit photosensibilisant. Cette information se trouve sur la notice (certains anxiolytiques, certains antibiotiques, certains antidépresseurs, médicaments contre l’acné, etc.), si vous avez un doute demandez conseil à votre médecin.
La photosensibilisation est une sensibilité anormale de la peau à la lumière (aux UV du soleil et des lampes à bronzer) due à un médicament.
La réaction se manifeste sous forme d’éruption cutanée ou comme un coup de soleil.
Allergie aux fruits exotiques
Les fruits exotiques (bananes, kiwis, goyaves, mangues etc.) peuvent être la cause d’une allergie.
Elle peut être plus ou moins importante : de l’éruption d’urticaire à l’œdème du visage, des lèvres, aux difficultés respiratoires.
L’origine de leur augmentation est due à nos nouvelles habitudes alimentaires ouvertes aux cuisines du monde, à l’importation et aux nouveaux procédés de fabrication de l’industrie agroalimentaire.
En effet il y a quelques années notre alimentation n’était pas autant diversifiée, nous ne consommions pas tous ces fruits exotiques, nous ne pouvions donc pas savoir si nous étions ou non allergiques.
L’éviction de l’aliment est nécessaire quand l’allergie est avérée mais en cas d’intolérance il faut juste réduire la consommation en restant très vigilant.
Allergie à piqûre d’abeille et/ou de guêpe
L’abeille n’utilise son dard que pour se défendre et laisse parfois celui-ci niché dans la peau. Au contraire,  la guêpe qui elle peut piquer plusieurs fois d’affilée.
Dans la plupart des cas la piqûre est bénigne mais elle peut déclencher une réaction allergique au venin de l’insecte.
Si vous vous faites piquer par une abeille il faut enlever immédiatement le dard avec une pince à épiler.
Les symptômes d’une réaction allergique à la suite d’une piqûre sont
: gonflement, éruption cutanée, difficulté à respirer, vomissements etc. En présence de tels symptômes le risque de choc anaphylactique est réel et grave. Il faut aller ou appeler immédiatement les urgences.
Cette réaction extrême survient généralement chez des personnes prédisposées, qui ont déjà eu une réaction allergique moins intense.
Si vous êtes allergique à ce genre de piqûre il est conseillé d’avoir avec soi un kit d’adrénaline injectable prête à l’emploi.
Il est également possible de se faire désensibiliser au venin d’hyménoptère (guêpe, abeille, frelon, bourdon).
Source :
-www.e-sante.fr
– La Croix Rouge Française «
Guide des premiers secours »
– Conférence «Peau et Nutrition» Florence Chiron Diététicienne à  La Roche Posay (
www.la-roche-posay.info)
www.doctissimo.fr
Article publié le 14/08/2012
Commentaires

J'accepte de recevoir par mail les offres et nouveautés les offres de la station thermale de La Roche Posay*    Oui   Non

*

* champs obligatoires