Allergies alimentaires et école

Catégorie : Actualités

eczema et ecole

De plus en plus d’enfants sont atteints d’allergies alimentaires, certains plus sevrèrent que d’autres et accompagnées ou non d’eczéma.
Pour les enfants scolarisés la vigilance doit donc être primordiale.

Le PAI (projet d’accueil individualisé)
Le PAI a été mis en place en 2007. Il a permis de réduire fortement les cas de refus d’enfants dans les cantines scolaires et contribué à une meilleure intégration des petits allergiques.
Ce sont aux parents de faire la demande de PAI auprès de l’établissement scolaire.
Puis le PAI sera rédigé par le médecin scolaire en concertation avec l’ensemble des intervenants sur la base du certificat établi par le médecin traitant.
Ce document organise, dans le respect des compétences de chacun et compte tenu des besoins spécifiques de l’élève, les modalités particulières de prise en charge, globalement en tenant compte des éléments médicaux qui nécessitent une attention et des gestes précis et fixe éventuellement les conditions de cette prise en charge. En début d’année, les personnes impliquées se réuniront en vue d’expliquer les mises en garde spécifiques.
Il existe deux types de PAI différents :
Dans le cas de l’allergie alimentaire, on peut différencier deux types de PAI :
• Dans la majorité des cas, il s’agit d’allergies se manifestant par de l’eczéma ou des symptômes ne mettant pas la vie en danger. Ce n’est bien sûr pas une raison pour ne pas tenir compte du régime même si les conséquences d’une erreur ne seraient pas dramatiques.
• Par contre, quand il existe un risque vital parce que l’enfant a déjà fait des réactions graves ou parce qu’il est considéré comme plus « à risque » (le fait d’avoir un asthme important associé à une allergie alimentaire par exemple), il faudra que l’entourage soit excessivement vigilant. Ainsi devront être décrits toutes les précautions à prendre, les signes d’alerte et le traitement à donner.

Les règles d’hygiène à l’école
Le chaud est un facteur aggravant l’eczéma :
– En classe ne pas laisser à l’enfant un pull, surtout en laine
– Insister pour qu’il n’ait pas de col roulé
– Ne pas le mettre près du radiateur
L’enfant a une peau sensible :
– Certains savons seront caustiques pour lui (les parents peuvent fournir un gel sans détergeant pour le lavage des mains)
– Certaines manipulations peuvent le sensibiliser (gants en latex, plantes comme le ficus, petits animaux et même pâte à modeler…)
– Le chlore des piscines sera irritant (douche après la baignade, sécher en tamponnant, passer un émollient)
– Après la récréation lui demander de  laver ses mains surtout si l’eczéma est en poussée. Le grattage avec des mains sales est source d’infection
– Lors des sorties scolaires l’été comme chez tout enfant, ne pas oublier les règles de prudence: pas d’exposition directe entre 12h et 16h, chapeau, lunettes, vêtements amples, crème de protection solaire à fort indice.

Sources :
www.fondation-dermatite-atopique.org
www.allergienet.com
www.thermes-larocheposay.fr

Article publié le 21/10/2015
Commentaires

J'accepte de recevoir par mail les offres et nouveautés les offres de la station thermale de La Roche Posay*    Oui   Non

*

* champs obligatoires