Allergies & désensibilisation

Catégorie : Actualités

allergie, désensibilisation

allergie, désensibilisation

Les allergies sont de plus en plus fréquentes, pollens, acariens et chats…mène la vie dure à nombre d’entre nous.  Et si petit à petit notre corps apprenait à tolérer l’intolérable ?
Qu’est ce qu’est la désensibilisation ?
Le principe de la désensibilisation (ou immunothérapie spécifique) consiste à inoculer à petites dose l’allergène responsable des allergies chroniques ou saisonnière de manière à ce que l’organisme s’immunise lui-même. Petit à petit notre corps apprend à surmonter l’intrus. Même si des médicaments existent (corticoïdes, antihistaminique…) la désensibilisation est à ce jour le seul moyen de traiter l’origine de la maladie.
L’allergologue isole l’agent responsable des symptômes allergiques en testant diverses molécules sur des petites zones de peau. Le médecin détermine ensuite l’intérêt ou non d’une désensibilisation. 

Pour qui ?

La désensibilisation se fait généralement sur des personnes dont l’allergie s’aggrave ou est vraiment gênante. La désensibilisation est un traitement long (qui dure entre 3 à 5ans), il nécessite donc du temps et de la patience. Il peut être pratiqué à partir 5 ans à condition de bien identifier l’allergène.
On ne désensibilise pas tout le monde, les personnes polysensibles, les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées… ne peuvent pas bénéficier de la désensibilisation.
Les méthodes de désensibilisation
– Les injections : c’est la méthode la plus ancienne et la plus connue, elle consiste à injecter des doses de l’extrait d’allergène dans le haut du bras. Elle doit être pratiquée au cabinet du médecin. Il faut donc se rendre en moyenne tous les mois chez son médecin et ce, durant toute l’année. Et attendre ½ heure sur place pour vérifier qu’il n’y ait pas d’allergie au traitement.
– La voie sublinguale : plus simple et moins contraignante, cette méthode consiste à déposer des gouttes de l’extrait d’allergène sous la langue et de laisser fondre sans avaler. Elle peut être pratiquée seule et chez soi. C’est aujourd’hui la méthode utilisée dans plus de 80% des cas.
– Les comprimés : ce sont des comprimés à faire fondre sous la langue mais il n’existe que des comprimés pour les personnes allergiques aux pollens de graminées.
La désensibilisation constitue un traitement efficace, puisqu’elle fonctionne dans près de 70% des cas pour les allergies aux pollens et dans plus de 90% des cas pour la désensibilisation aux venins d’hyménoptères (guêpes, abeilles, frelons…). Plus le traitement est long, plus les résultats sont durables et plus le risque de rechute est faible.
Sources :
www.e-sante.fr
www.doctissimo.fr
www.lefigaro.fr
Article publié le 12/09/2012
Commentaires

J'accepte de recevoir par mail les offres et nouveautés les offres de la station thermale de La Roche Posay*    Oui   Non

*

* champs obligatoires