Allergies et vêtements

Catégorie : Actualités

allergie eczema

allergie eczema

Lavez vos vêtements neufs avant de les porter
Nous avons tendance a penser qu’un vêtement neuf est propre, mais il serait bon de le laver avant de le porter ! En effet avant d’atterir dans notre garde robe nous ne savons pas par où il est passé.
Un dermatologue interrogé par le « Wall Street Journal » s’est posé la question.
Car même s’il est inscrit « Made in Portugal » sur notre t-shirt, cela ne veut pas dire qu’il n’a pas été coloré dans un deuxième pays, ou assemblé dans un troisième. Et tous ces pays n’ont pas les mêmes lois sur l’utilisation de produits chimiques par exemple.

Selon le dermatologue, la plupart des textiles synthétiques sont teints avec des colorants qui peuvent causer de petites inflammations de la peau, voire des réactions sévères. Les deux principaux produits allergènes trouvés dans les vêtements neufs sont la teinture et la résine formaldéhyde (une forme de polymère qui empêche notamment le coton de plisser).

Les points les plus sensibles du corps sont là où le vêtement entre en frottement avec la peau ainsi que dans les zones de transpiration comme le cou, la taille, les cuisses et autour des aisselles. A priori il faudrait même plus d’un lavage pour que le tissu évacue complètement la teinture.
Si l’utilisation de résine formaldéhyde est encadrée dans la majorité des pays, un rapport de 2010 révèle la présence anormale de ce polymère dans certains tissus vendus aux Etats-Unis.

Au-delà des produits chimiques, le « Wall Street Journal » rappelle qu’il n’y a aucun moyen de déterminer combien de personnes ont touché un même vêtement avant qu’il ne soit vendu. Combien de germes se logent dans les confins du tissu ? Le professeur Belsito affirme avoir constaté des cas de gale, des transmissions de poux, voire de maladies infectieuses par la simple cabine d’essayage.

Par ailleurs, même si les fabricants placent des petits sachets de produits chimiques dans les emballages pour absorber l’humidité lors du transport, ils peuvent ne pas suffire selon le pays. Et « la moisissure peut s’accrocher pendant un moment », affirme le spécialiste. L’ironie, c’est que certains produits justement utilisés pour absorber l’humidité causent des réactions allergiques sévères.

A La Roche Posay notre éducatrice conseille également aux patients allergiques de bien choisir le tissu de son vêtement en privilégiant le lin, la soie, le coton et la fibre de bambou.

Sources :
www.thermes-larocheposay.fr
www.lesechos.fr

Article publié le 17/06/2015
Commentaires

J'accepte de recevoir par mail les offres et nouveautés les offres de la station thermale de La Roche Posay*    Oui   Non

*

* champs obligatoires