Etude sur l’amélioration fonctionnelle du membre supérieur pour les curistes en suites de cancer du sein accueillis à La Roche Posay

Catégorie : Actualités

gros bras, étude, post cancer, la roche posay

gros bras, étude, post cancer, la roche posay

Cette étude observationnelle concerne l’amélioration fonctionnelle par la cure de La Roche Posay des atteintes du membre supérieur consécutives aux traitements contre le cancer du sein. Elle a été menée par la société thermale de La Roche Posay auprès de patientes sur les symptômes en rémission de cancer présentant en complément de séquelles cutanées les symptômes fonctionnels suivants :
–  Un œdème résiduel
– Un déficit de la mobilité du bras
Pendant 3 semaines (18 jours de soins), ces curistes ont bénéficié de soins thermaux dermatologiques quotidiens à base d’eau thermale de La Roche Posay : douche filiforme médicale, pulvérisations locales et générales, bain aérogazeux, massages sous eau.
Une réduction significative des œdèmes du bras dès la fin de la cure
24 curistes présentaient un œdème résiduel en début de cure de +2 à 3 cm en moyenne (différence de volume avec le bras «sain». Dès la fin de la cure,  83 % des patientes (19 patientes) bénéficiaient d’une réduction de 50% du volume initial.
Pour les 4 autres l’œdème restait identique. Aucune aggravation n’a été constatée.
gros bras, étude, oedème, post cancer

gros bras, étude, oedème, post cancer

Une amélioration de la mobilité du bras
30 patientes présentaient un déficit de mobilité du bras opéré. Des mesures d’angle de la flexion du bras ont été effectuées en début, milieu et fin de cure par goniomètre. Les résultats indiquent pour l’ensemble évalué une augmentation moyenne de l’ordre de +20% d’amplitude (+22°) pour lever le bras.
L’angle récupéré concerne surtout la partie basse du mouvement, permettant ainsi à toutes les patientes de corriger les angles inférieurs à l’horizontale.
gros bras, schéma, étdue, post cancer
gros bras, schéma, étdue, post cancer
Conclusions :
La cure « post-cancer » du sein de La Roche Posay permet une amélioration déjà démontré des atteintes cutanées consécutives aux traitements (secheresse, démangeaisons, rougeurs, cicatrices…) mais également une récupération fonctionnelle dès la fin de la cure se traduisant par :
– Une réduction significative des oedèmes résiduels du bras pour 83% des patientes (stabilité pour les autres patientes)
– Une réduction moyenne du volume de l’oedème de 50%
– Une amélioration de la mobilité du bras (Flexion) de + 20% d’amplitude en moyenne (+22°), notamment la récupération de toute la partie basse du mouvement de flexion.
Article publié le 27/07/2012
Commentaires

J'accepte de recevoir par mail les offres et nouveautés les offres de la station thermale de La Roche Posay*    Oui   Non

*

* champs obligatoires