La cure post obésité, parlons en…

Catégorie : Actualités

rachid ainoucheL’obésité en France
En France il y a eu 47 000 interventions chirurgicale pour traiter l’obésité en 2014, les 3 principales interventions pratiquées sont, la sleeve gastrectomie, le bypass et l’anneau gastrique.

Les pertes de poids importantes apportent des excès de peau par la fonte de la graisse sous-cutanée. Une chirurgie réparatrice peut être alors nécessaire et concerner la silhouette ; abdominale (abdominoplasties rarement circulaires (body Lift)), les seins, les cuisses, les bras, les fesses.

3 questions à Rachid Ainouche, directeur des Thermes La Roche Posay

1- A qui s’adresse la cure Post obésité ?
La cure thermale dermatologique s’adresse aux patient(e)s ayant subi une chirurgie bariatrique (chirurgie de l’obésité) entraînant une perte de poids importante et rapide mais également aux personnes ayant subi une reconstruction plastique (bodylift, réduction mammaire, abdominoplastie…) consécutive à la chirurgie bariatrique.

2- Quels résultats y sont attendus ?
La peau, les phanères (cheveux, ongles), sont fortement impactés par ces chirurgies : flacidité, sécheresse, démangeaisons, dénutrition, vergetures, cicatrices douloureuses…la cure thermale va permettre de restaurer un tonus cutané, une réhydratation importante de la peau, une amélioration esthétique et fonctionnelle des cicatrices.

Les suites psychologiques de ces interventions sont parfois très lourdes, les services complémentaires proposés pendant la cure (consultation psychologique, maquillage correcteur, sophrologie, activité physique adaptée…) permettent une réappropriation de son corps et un retour de l’estime de soi.

3- A quel moment peut- on envisager une cure thermale ?
La cure peut trouver sa place à plusieurs moments du parcours de ces patient(e)s :

  • Elle doit être envisagée en « post-bariatrique » dès la perte de poids réalisée (6 à 12 mois après l’intervention chirurgicale)
  • elle est également bénéfique en préparation d’une chirurgie plastique
  • elle est indispensable en soins de suite de la chirurgie réparatrice (1 à 2 mois après la reconstruction)

www.thermes-larocheposay.fr

 

Article publié le 13/02/2017
Commentaires

J'accepte de recevoir par mail les offres et nouveautés les offres de la station thermale de La Roche Posay*    Oui   Non

*

* champs obligatoires