Psoriasis génital

Catégorie : Actualités

psoriasis

psoriasis

Le traitement du psoriasis de la région génitale est toujours important à cause du retentissement affectif de cette atteinte et parce qu’il est souvent prurigineux et/ou douloureux.

Les différentes possibilités du traitement pour les femmes et pour les hommes sont les suivantes :
• Après la douche, après s’être essuyé, chauffer les plis avec un sèche-cheveux. L’augmentation de la température améliore très progressivement la différenciation épidermique et a un effet anti-inflammatoire. C’est un traitement à suivre indéfiniment. De même, là comme ailleurs, le fait de se laver de façon non agressive est utile : lavage du gland à l’eau, et chez la femme produit type Saforelle. Mais ce n’est que le traitement spécifique qui contrôlera les démangeaisons.
• Dans la mesure du possible, il faut éviter les pommades, en tout cas de façon prolongée, car elles provoquent une macération qui peut être elle-même responsable d’une irritation et donc de l’entretien du psoriasis.
• La corticothérapie locale, sous forme de lotion, en choisissant une lotion non alcoolique comme le Betneval lotion.
Ce traitement doit être fait tous les soirs pendant un mois juste avant le chauffage au sèche-cheveux, puis on peut espacer les applications progressivement en maintenant de façon très prolongée une application par semaine. C’est très efficace contre les démangeaisons. Ce traitement est habituellement très bien toléré chez la femme, sans effets secondaires. Chez l’homme, il entraîne parfois à la longue une certaine fragilisation du gland qui est réversible à l’arrêt du traitement.
• Les dérivés de la vitamine D peuvent être très efficaces dans cette localisation sous forme de crème ou de lotion, soit en traitement d’attaque soit en traitement d’entretien. Ils n’entrainent aucune atrophie cutanée.
• Le Protopic peut être également extrêmement efficace, mais c’est un produit très gras qui peut entraîner une macération. Il faut donc en mettre le moins possible.
Dans les formes graves, résistantes aux traitements locaux, un court traitement général peut-être nécessaire mais le relais devra être pris, après disparition des lésions, par un traitement local.
Chez l’enfant, le psoriasis génital est très souvent entretenu par le grattage et il est important d’encourager les enfants à ne pas se gratter, ce qui est toujours difficile.
Source : www.aplcp.org
Article publié le 05/06/2013
Commentaires

J'accepte de recevoir par mail les offres et nouveautés les offres de la station thermale de La Roche Posay*    Oui   Non

*

* champs obligatoires